CIOFEM

Le Centre d’Information et d’Observation des Femmes Marocaines (CIOFEM) est un observatoire indépendant de l’évolution de la condition de la femme marocaine. De par son aspect de plaidoyer pour les droits des femmes, le CIOFEM est aussi un espace de réflexion, de recherches et d’études destinées aux activistes de la société civile, aux décideurs politiques et aux pouvoirs publics.

alt               

Convaincu de la considération des droits des femmes comme partie indissociable des droits humains, le CIOFEM a intégré dans sa stratégie d’action l’approche genre.
Convaincu de la considération des droits des femmes comme partie indissociable des droits humains, le CIOFEM a intégré dans sa stratégie d’action l’approche genre.
Crée en septembre 2001, le Centre d’Information et d’Observation des Femmes Marocaines (CIOFEM) est un observatoire indépendant de l’évolution de la condition des femmes marocaines.

alt

Assurant l’interface entre la Ligue Démocratique pour les Droits des Femmes (LDDF) et le large public-femmes, le CIOFEM intègre dans sa stratégie d’action l’approche genre tout en se basant sur le principe de l’égalité et de la citoyenneté. Il vise le changement des attitudes à l’égard des femmes en favorisant une meilleure intégration des droits des femmes aux droits humains, une plus grande prise en compte des femmes dans le processus démocratique et une meilleure visibilité de leur contribution dans tous les domaines.
De par son aspect de plaidoyer et de lobbying pour les droits des femmes, le CIOFEM est aussi un espace de réflexion, de recherches et d’études destinées aux activistes de la société civile, aux décideurs politiques et aux pouvoirs publics.

alt

La méthodologie adoptée à cet égard par le CIOFEM, consiste à considérer la recherche comme un processus continu d’informations véhiculées à travers des outils de communication variés tels que les cassettes, les pièces de théâtre, les brochures, les ouvrages, les textes vulgarisés, etc.

Le CIOFEM veille à :

  • Fournir des indicateurs fiables et opérationnels, susceptibles de rendre compte de la situation des droits civiques, politiques, économiques et socioculturels de la femme.
  • Alimenter et mettre à jour la banque de données relatives aux réalisations des droits des femmes.
  • Développer un fond documentaire riche en données et archives historiques pouvant servir à des études et à des recherches.
  • Elaborer et diffuser des rapports parallèles à ceux officiels sur le niveau réel des droits des femmes.
  • Développer des outils de communication utilisés dans la conscientisation et la sensibilisation aux droits et devoirs.
  • Constituer des groupes de gens compétents pour la protection et le développement des droits des femmes sous leurs différents aspects.

Les objectifs

De par ses préoccupations stratégiques, orietées vers l’instauration et la consolidation des droits civiques, politiques, économiques et socio-culturels, le CIOFEM se fixe comme objectifs :

  • Le développement et la promotion de la culture de l’égalité et de la citoyenneté, comme valeur et comportement à travers différents crénaux.
  • Le changement des législations dans le sens de l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes contenues dans la Moudawana, le Code de Travail, le Code Pénal, le Statut de la Nationalité et de la Fonction Publique.
  • La lutte contre toutes les formes de violence à l’égard des femmes
  • La dénonciation de toute violation des droits des femmes et de l'inapplication des lois par les tribunaux.
  • L’aboutissement à une bonne maîtrise, une meilleure vulguration et une large diffusion des informations sur les droits humains en général et ceux des femmes en particulier.
  • La réalisation d’une meilleure intégration sociale, économique et politique de la femme.